Commander et choisir le vin en restaurant

Le moment bien connu où l’on se retrouve devant la carte des vins, et on ne sait pas vraiment quoi choisir. Dans la plupart des cas on se dit vin blanc ? vin rouge ? et on s’arrête sur un vin qui nous parait avoir un prix correct dans une famille de vin que l’on connait (bordeaux par exemple).

En fonction de ce que vous commandez, n’hésitez pas à demander l’avis du sommelier, si toutefois il y en a un dans le restaurant où vous vous trouvez. Si ce n’est pas le cas, fonctionnez avec la méthode accord mets/vins.

Que faire pendant le moment où le sommelier verse un fond de verre ?

Si vous allez dans un restaurant où un sommelier est présent, il y a le moment qu’on préfère, celui où le sommelier nous sert un fond de verre et nous regarde intensément. Je me suis souvent demandé ce que ce bonhomme attendait, avec son regard inquisiteur qui dit » tu as intérêt de l’aimer sinon ça va pas bien se passer ! « , si je dis que le vin est mauvais qu’est ce qu’il se passe ?! il me saute au coup, me rit au nez ?

Il vous regarde et vous fait goûter le vin dans le seul but de savoir si le vin a un défaut. Prenez bien le temps de le sentir, de le goûter pour voir si il est bouchonné, oxydé, si il a une mauvaise odeur ou une odeur de liège, ou si vous ne sentez rien. Dans tout les cas si vous avez un doute demandez lui de le goûter et de vous le confirmer. Si le vin a un quelconque défaut il vous le changera.

Si en revanche le vin est bon, voir même excellent, n’hésitez pas à le lui faire remarquer, il sait que le vin est bon puisque c’est lui qui l’a mis sur la carte, mais il sera ravi de l’entendre.

Que faire si le vin n’a pas de défaut mais qu’il n’est vraiment pas bon ?

C’est un peu plus délicat, dans la majorité des cas les restaurateurs vous proposeront la même cuvée, ce qui ne sert à rien puisqu’il sera le même. Si vous vous y prenez bien et que le mec est conciliant il vous en proposera un autre, dans ce cas là vous pouvez remercier son geste.

Faites attention à la température.

Si le vin est servi trop chaud l’alcool ressortira est il vous paraitra lourd, si en revanche il est servi trop froid l’acidité et les tannins ressortiront, le refroidissement peu aussi masquer les défauts, donc méfiez vous si on vous dit qu’on vous sert un vin rouge très frais.

Le carafer si besoin.

Cela est souvent le cas pour les vin rouge et blanc jeune, si vous sentez que le vin mérite d’être assagi, ce qui peut être le cas pour les vins à structure tannique, comme un bordeaux par exemple, vous pouvez demander au sommelier de le passer en carafe, rassurez vous il ne se fâchera pas, bien au contraire.