Les 6 trucs à savoir pour choisir son vin de soirée

Choisir le vin pour une soiréeNous connaissons tous ces soirées qui débutent par un apéro en appartement, prémisse d’une soirée arrosée, avant les bars et boites en tout genre. Il y a toujours quelques bouteilles de vins, douteuses parfois, un peu considérées comme un second choix, derrière le punch ou le whisky. Pas souvent une réelle source de plaisir, car souvent c’est le vin que l’on choisi sans conviction pour ne pas arriver les mains vides.

Il y a aussi celui qui arrive avec soi disant un super vin, qu’il tient avec fierté comme un trophée. Oui mais voilà il arrive bien souvent que le vin ne soit pas à votre goût et qu’il fasse effet d’un joli pétard mouillé.

Ne soyez plus cette personne là ! Et si ce fût votre cas quelques fois, comme ça l’a été pour moi, je le confesse, cet article devrait vous permettre de changer tout ça en source de plaisir et découverte pour vous et vos amis. Et de remplacer l’éternelle bouteille de Tariquet que tout le monde connait et a déjà pratiqué trop de fois.

Choisir le vin en fonction du moment

Si il s’agit d’un repas, je vous laisse consulter l’article sur les accords mets/vins. Si il s’agit de l’apéritif, dans ce cas, j’ai pu remarquer qu’il y avait plusieurs choses qui fonctionnait bien. Si par exemple on est en fin d’après midi et qu’il fait chaud, il est préférable de partir sur un vin blanc sec assez fruité, mais éviter peut être les blanc moelleux et liquoreux, qui avec la chaleur fera énormément ressortir le sucre et donc qui risque de vite devenir écœurant.

Si au contraire vous êtes en soirée avant le repas un vin rouge du nord ( Loire, Bourgogne, Alsace etc.), fin, subtil et fruité, peut tout à fait convenir, il peut se boire seul et se suffire à lui-même. En revanche je trouve qu’en général un vin très tannique, élevé en fût de chêne, comme la plupart des Bordeaux par exemple, fait moins grand effet auprès des gens à ce moment de la soirée.

Évitez le vin quand il devient un second choix

Le vin a une place secondaire en soirée généralement, car c’est l’alcool que beaucoup de gens ramène quand il n’ont pas forcément les moyens d’acheter du rhum ou du whisky, donc on se rabat sur un vin de moindre qualité car il ne coute pas cher, mais forcément il n’est pas toujours bon. Heureusement on peut boire du très bon vin même avec un budget serré.

Les vins étrangers et de petits producteurs

Pour un budget très raisonnable ( entre 4 et 10 euros) vous pouvez trouver du très bon vin. Je pense notamment à des vins étrangers comme des vins du Chili, nation montante dans le vin, vous trouverez des vins très bon a faible prix qui égaleront sans problème certains vins français a 15-20 euros la bouteille.

Vous pouvez aussi voir un caviste pour qu’il vous conseille un vin de petits producteurs, qui pour un prix raisonnable sera parfois bien meilleur que la très grande majorité des vins de supermarché.

Évitez donc le plus possible le vin de supermarché

Il est vrai que la plupart du temps dans ces tranches de prix, le vin dans les supermarché est loin d’être extraordinaire, ne prêtez pas attention à l’idée reçu consistant à dire que le vin chez le caviste est plus cher qu’en grande surface, chez un caviste il y en a pour toute les bourses, et il vous fera découvrir des bouteilles méconnues qui valent le détour.

Soyez celle ou celui qui fait découvrir de nouvelles expériences

Il existe un bon nombre de vins très particulier, complètement surprenant, qui changera la routine de vos apéros. Par exemple, il existe des vins blancs avec un goût très prononcé de miel, aussi surprenant que terriblement bon (Dordogne). Faites vos petites recherches ou chez un caviste pour dénicher ce genre de vins.

Un avis personnel

Quand je pars pour un apéritif avant un grosse soirée par exemple, j’aime bien les vins rouges légers et fins du nord ( cités plus haut ). Cela plait en général à quasiment tout le monde, et même si c’est du rouge il plait aussi bien aux hommes qu’aux demoiselles. Pour les blancs, je préfère un blanc sec bien fruité en essayant de faire découvrir autre chose que le Montbazillac ou le Tariquet.

Et vous ? Comment faites­-vous pour choisir votre vin de soirée ? Quel est votre dernier souvenir agréable de vin en apéritif ? Faites partager vos avis dans les commentaires !